LU. Les aventures de Mister Jack en Asie

Quand on connait Jacques Laurin, on l’imagine nous raconter ces histoires avec un grand sourire, des étincelles dans les yeux. Ces mémoires, courtes et sympas lui ressemblent : bon enfant, libre, désinvolte.  Généreux aussi, en amitiés de passage et en attention.

Cependant, les expériences sexuelles souvent implicites, parfois explicitent me dérangent, comme dans ‘Une clinique pas comme les autres’. Il entre comme ça, tout simplement, par curiosité et parce que c’est là, se fait masturber, ou du moins pas mal tripoter, remonte ses shorts et repars. C’est joliment écrit, tellement que l’on a presque envie de sourire aussi si on ne réfléchit pas trop, mais, franchement, bof!

Lisez ce qui me chicotte le plus…
‘Elle me dirige vers une petite salle et me dit de m’assoir dans un fauteuil au dossier légèrement incliné vers l’arrière. Et l à, sans perdre de temps, elle ouvre la fermeture éclair de mon short, saisit mon zizi, le sort et le manipule comme s’il ne s’agissait de rien. Le zizi surpris, réagit bien. Il participe à l’opération. Il s’amuse et pourquoi pas?
Et soudain, toutes ces manipulations provoquent une explosion de joie!
Elle a un petit sourire en coin.
Elle quitte quelques instants et revient pour faire le nécessaire.
Elle remet le zizi à sa place, remonte mon zip.’

9782894644744

5 pour l’écriture, 3 à 5 pour certains contes, 0 pour d’autres

Cet article a été publié dans En français, Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s