Veille du depart pour l’Angola

BUENOS AIRES
Debut mai. Mon employeur habituel me telephone: mission de 3 mois en Angola comme chargee des communications pour un programme de lutte contre le cholera. Biiiiien. Trrrrres bien.
Je dois me presenter d’ici une semaine. C’eeeeest ca!
 
Fidele comme toujours a l’idee de travailler, de suivre les instructions et surtout de passer a une vitesse superieure pour les responsabilites liees a un nouveau poste, je suis prete en 48 heures. 2 valises et allez hop! qu’on me fasse parvenir ce billet, le visa se prenant habituellement a la frontiere du pays.
 
Mais, mais, mais… Mado, tu as la memoire selective? tu manques tellement de sous que tu ne vois plus rien? tu es amoureuse? Tu devrais savoir, depuis le temps, qu’avec ton employeur africain et l’Afrique, rien ne se passe dans l’harmonie et la douceur! Jamais. Alors pourquoi maintenant? Ouais, j’avais oublie. Non pas vrai. J’avais espere!
 
Mai-juin-juillet. Et de commencer pirouettes, frustrations, pertes de temps, grognes, vas-et-viens inutiles, boules dans la gorge, les au revoir, decouragements, fetes de depart sur fetes depart, mille jurons bien quebecois, repondre a la sempiternelle question: Pi Mado, quand est-ce que tu pars finalement? en francais, en castellano, in english, em portugues… Ben je sais pas, j’attends que l’ambassade de l’Angola me donne mon visa (5 semaines!!!!), que mon employeur me fasse parvenir ensuite mon billet (2 semaines!!) et de recevoir mon authorisation de voyage et mon contrat (un jour, un jour, dans un avenir plus ou moins rapproche, plus lointain que proche probablement).
 
Malgre cet air de daja vu, il y a quand meme eu des petites-moyennes-grandes surpprises et joies, comme avoir vu mes amis, avoir fait des fetes de depart, avoir fete mon anniversaire ici, avoir rencontre Judith et…avoir rencontre un garcon (ummmmm)….
 
Alors comme on dit ici, "no hay mal que por bien no venga"…
 
Demain, plus de 2 mois plus tard. Le voyage vers Luanda s’annonce des plus incertain car je n’ai pas de billet de retour (ce qui va a l’encontre de la politique de Air France) et je suis sur la liste d’attente Paris-Luanda. Oui, oui, Buenos Aires-Paris-Luanda! ca aurait ete bien trop simple de me faire passer directement-vite-fait-bien-fait par Johannesbourg, la juste en face, surtout quand le billet coute 9400$ aller simple, classe affaires!!! Pauvre (?) Afrique!! Enfin!
 
Malgre ce depart plutot cahoteux, j’ai quand meme decide que ce sera une annee exceptionnelle, pleine de nouvelles experiences, et de nouvelles directions et bases pour cette 2eme etape de ma vie (ou ce qui en reste). Un nouveau cycle qui commence. Il parait, selon le calendrier maya, qu’a 52 ans on a l’unique opportunite de faire un bond spirituel en avant, de regler des dettes karmiques et de faire plus ou moins table rase. Comme avant-gout, j’ai commence a etre avec mon petit copain justement le jour de mon anniversaire. Il etait "mon gateau de fete, la cerise sur le sunday!". Frutilla en el postre comme disent les portegnes. Ce qui devait etre une aventure temporaire et joyeuse s’est transformee en une belle histoire de tendresse et de complicite. Surprise!
 
Demain…Encore une nouvelle etape de ma vie qui commencera, a l’issue de laquelle je ne sais pas comment j’en sortirai car je ne le sais jamais. Il y a cependant une grande difference: avant, j’etais itinerante planetaire, ne sachant pas ou aller avec mes 2 valises, n’ayant ni cle, ni domicile fixe. Cette fois, je pars avec des cles et je reviendrai A LA MAISON, le premier appartement que je possede, ici dans mon Buenos Aires querido, aupres de mes amis, de mes voisins de San Telmo et peut-etre de mon Lion?
 
Fotos. Al aeropuerto con los mejores amigos del mundo y la otra en buena compania, jejejeje
 
Cet article a été publié dans Etat d'ame et existentiel. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s